Nous vous invitons à déconstruire des préjugés et des stéréotypes répandus sur la pauvreté et les pauvres, afin que ceux-ci cessent d’être les boucs émissaires des maux de nos sociétés et qu’ils deviennent au contraire des partenaires à part entière dans la construction d’un monde plus juste.

Voici quelques-unes de ces idées reçues. Diffusez-les autour de vous, réagissez, participez au débat.

« Les pauvres coûtent cher à la société »
« La France distribue des minima sociaux élevés. »
« Il n’y a pas assez d’argent dans les caisses pour augmenter les minima sociaux »
« Les pauvres font des enfants pour toucher des aides et des allocations. »
« Les gens font tout pour toucher le maximum d’aides »
« Les pauvres demandent tous des droits, mais ça va avec des devoirs »
« On peut s’en sortir mieux au RSA qu’avec le SMIC »
« Les pauvres ne veulent pas travailler. »
« Les bénéficiaires du RSA ne font pas d’efforts réels pour chercher du travail. »
« Si on veut vraiment travailler, on trouve. »
« Les logements sociaux devraient être attribués en priorité aux gens qui travaillent. »
« En période de restriction budgétaire, il est normal que l’État réduise l’aide au logement social »
« Les pauvres sont des fraudeurs. »
« Les bénéficiaires de la CMU en profitent pour faire des soins de confort dont ils n’ont pas vraiment besoin »
« Grâce à la CMU, tout le monde a accès aux soins. »

Téléchargez une double page sur les idées reçues

Soutenez notre action !