faisonspayerlesfamillesRestant sourd à nos arguments, le Maire socialiste Philippe DUQUESNOY a fait voter, par sa majorité municipale, l’augmentation de toutes les tranches des tarifs enfance, jeunesse, culture,….

Sous le prétexte d’un rattrapage tarifaire, alors que le SMIC et le RSA ne bénéficieront d’aucun coup de pouce en 2015, il a fait augmenter de plus de 3% les tarifs de la restauration scolaire, des accueils de loisirs, des garderies périscolaires, des accès à la bibliothèque, à l’école de musique et au cinéma,…

Les familles devront ainsi supporter de nombreuses augmentations à compter du 1er janvier 2015, augmentations qui ne manqueront pas de renforcer les difficultés de bon nombre d’entre elles. Un bien beau cadeau que leur fait Philippe DUQUESNOY en cette nouvelle année !

Lors du conseil municipal du 11 décembre 2014 (voir ici pour les détails des points abordés), nous avons réaffirmé que la mise en place de tranches pour les tarifs enfance/jeunesse n’était pas, à nos yeux, un bon choix.

Nous avons rappelé que les familles contribuaient déjà, en fonction de leurs revenus et des impôts qu’elles payent, aux charges de la collectivité. A partir de ce constat, et du constat qu’un enfant est un enfant et il ne nous semble pas normal que certaines familles, qui contribuent déjà par leur impôt, doivent payer PLUS que d’autres. Un enfant est un enfant, un repas est un repas, une journée d’accueil de loisirs est une journée d’accueil de loisirs,…

En poussant jusqu’à l’absurde le raisonnement de la majorité municipale conduite par Philippe DUQUESNOY, il leur faudrait aller jusqu’à prévoir des tarifs pour la piscine, le cinéma, les activités culturelles,…. qui seraient construits sur la même logique tarifaire totalement injuste.

Concernant l’augmentation des tarifs, il ne faut pas oublier les difficultés réelles des familles.

Le SMIC n’a augmenté QUE de 1.1% au 1er janvier 2014 après une ridicule augmentation de 0,3 % au 1er janvier 2013. Pour ce qui concerne le Revenu de Solidarité Active (RSA), il aura augmenté de 2% au 1er septembre dans sa version « socle », c’est-à-dire pour une personne sans ressources. Cela représente un peu moins de 510 euros par mois pour une personne seule. Cette revalorisation exceptionnelle est intervenue après une augmentation de 1,3% au 1er janvier, en ligne avec l’inflation.

Quant aux ménages avec des revenus moyens, ils ont été soumis à une pression fiscale jamais atteinte. A tel point que pour bon nombre d’entre eux, des difficultés nouvelles et réelles apparaissent.

Pendant ce temps, à Harnes, loin de laisser la possibilité aux familles de souffler un peu sur le plan de leur budget, Philippe DUQUESNOY a décidé d’augmenter les tarifs enfance/jeunesse de 3% à compter du 1er janvier 2015.

voir le détail des tarifs dans le  document préparatoire
du conseil municipal du 11 décembre 2014
pages 28 à 35

Nous avons demandé à la majorité municipale de prendre en compte les difficultés des familles, de revenir sur cette décision et de laisser les tarifs inchangés, d’autant plus que cette éventuelle augmentation n’aurait généré qu’une très faible recette pour la commune.

Nous avons demandé à tous les conseillers municipaux de donner un signal fort aux Harnésiens et de se prononcer CONTRE cette augmentation des tarifs enfance/jeunesse.

Philippe DUQUESNOY est resté sourd
à nos arguments et à notre appel !

Un bien beau cadeau fait aux Harnésiens
pour la nouvelle année !

Soutenez notre action !