13095743_1728139464124518_6557662130284520974_nLes défilés du 1er mai harnésiens se suivent et ne se ressemblent pas toujours.

Celui de cette année, pourtant marqué par un contexte social particulièrement tendu en lien avec la très critiquée Loi El-Khomri, n’a pas été des plus revendicatifs.

Mise à part la prise de parole de madame Chantal HOËL au nom de la FNATH (Fédération Nationale des Accidentés du Travail et des Handicapés) qui a bien rappelé les incidences de cette loi travail sur les travailleurs en matière de santé et en particulier les conséquences pour les travailleurs handicapés, aucune autre prise de parole syndicale n’a été effectuée. N’y aurait-il donc plus de responsables syndicaux dans la ville ?

Le Maire, quant à lui, aura prononcé un discours très consensuel, sans aucune attaque contre un gouvernement qu’il soutient ouvertement.

Les militants communistes harnésiens se seront positionnés clairement du côté des travailleurs et des syndicats en arborant une banderole revendicative — la seule du défilé — contre la Loi El-Khomri…

voir ici les observations de la FNATH sur la Loi Travail

Soutenez notre action !