Frontdegauche_HARNES_petit

Interview de Jean-Marie FONTAINE, Secrétaire de la section PCF de Harnes

La campagne municipale a démarré bien avant l’heure avec la publication des premiers tracts. En tant que secrétaire de section, Jean-Marie, peux-tu nous dire comment les militants communistes harnésiens appréhendent cette élection ?

jmfJean-Marie FONTAINE : Les élections municipales sont une étape importante de la vie politique. Chaque Harnésien va être amené à faire son choix. Les projets des uns et des autres seront en concurrence, tout comme la composition des listes présentées.

Mais c’est également l’heure des bilans et des projets. Philippe DUQUESNOY et son équipe devront rendre des comptes sur leurs promesses faites en 2008, ces promesses écrites de campagne mais aussi toutes celles, bien moins officielles, d’embauches, d’aides, de logements,…

Quant à nous, nous n’avons pas attendu l’approche de cette échéance pour engager la réflexion et surtout l’action, tant aux niveaux européen et national, qu’au niveau de la vie locale à Harnes.

Tu évoques l’action des militants ? De quoi s’agit-il ?

JMF : Nous sommes des militants de Gauche, pas d’une Gauche caviar, pas d’une Gauche au service de la finance et des intérêts particuliers. Nous sommes des militants de cette vraie Gauche au service des Hommes et des femmes, qui contribue au progrès social.

Nous sommes toujours dans l’action, même si celle-ci n’est pas forcément visible. Nous sommes à l’initiative des combats et des manifestations dans nos quartiers.

Les campagnes électorales donnent souvent des ailes à des individus ou à des groupes, lesquels n’ont jamais rien fait par ailleurs pour les Harnésiens. Nos conseillers municipaux, quant à eux, défendent les intérêts de la population dans des conditions souvent très difficiles depuis 2008. Nous sommes sur tous les fronts.

Pourquoi parles-tu de conditions difficiles ?

JMF : Nos élus, particulièrement sensibles à la vie des Harnésiens, combattent les pratiques et les décisions de l’actuelle majorité. Il ne leur a jamais été possible d’être entendus. Par exemple, nos élus se sont opposés à la création de la Taxe poubelle, véritable impôt supplémentaire qui frappe chaque famille harnésienne. Les élus socialistes de Harnes ont voté cette taxe, ils en sont responsables.

N’y a-t-il que ce dossier qui génère de l’insatisfaction ?

JMF : Non, bien évidemment, il n’y a pas que cela. Je pourrais citer la police municipale, actuelle police du Maire, dont nous remettons en cause l’efficacité et l’utilité. Elle coûte très cher et grève fortement le budget de la commune. Il nous faudra réorienter ses missions de prévention et de protection, au service de la population. De plus, il nous faudra exiger que la police nationale assure, à nouveau et pleinement, ses missions sur le territoire communal.

De même, la mise en place d’une tarification par tranches pour les services jeunesse et la restauration scolaire représente une réelle augmentation pour bon nombre de familles ; là également, les remarques et propositions de nos élus n’ont jamais pu recevoir la moindre écoute.

La liste est trop longue pour la détailler ici et nous y reviendrons à d’autres occasions.

Etes-vous les seuls à être engagés dans ce combat ?

JMF : Bien au contraire, nous avons entamé, depuis les élections de 2008, une réelle démarche de rassemblement des forces de Gauche et des Harnésiens qui, comme nous, sont convaincus de la nécessité d’appliquer une autre politique municipale, vraiment de Gauche, vraiment de Progrès, vraiment au service des Harnésiens.

Le Front de Gauche, que nous portons, est et restera toujours ouvert à tous ceux qui se retrouvent dans cette démarche.

Nous sommes ainsi de plus en plus nombreux à nous opposer à cette gestion uniquement administrative et technique des dossiers, dépourvue de toute humanité.

Dépourvue de toute humanité ? Explique-toi…

JMF : Un exemple tout simple : Le nombre d’expulsions locatives sur Harnes a explosé depuis 2008. Il faut savoir que le Maire ne s’y est jamais opposé ; il les a même cautionnées parfois en faisant appel à la police municipale en renfort de la police nationale. Un autre exemple : Les personnes en difficultés ou en demande de services ne trouvent pas d’interlocuteurs parmi les élus de la majorité municipale, et donc peu de réponses à leurs problèmes. Ils ressortent des permanences avec leurs difficultés comme ils y étaient entrés : abandonnés !

Que proposez-vous pour 2014 ?

JMF : Nous avons œuvré à rassembler, autour de nous, les groupes et les personnes qui se reconnaissent dans nos valeurs et dans nos combats. Ce sera donc une liste du Front de Gauche, emmenée par le Parti Communiste, qui n’aura qu’un objectif « L’humain d’abord », des Hommes et des Femmes animés par une seule préoccupation : le bonheur et le bien être de TOUS les Harnésiens.

Et votre projet politique alors ? Est-il déjà écrit ?

JMF : Bien évidemment NON. Nous avons des intentions, nous avons des valeurs… Mais un vrai projet politique ne peut s’écrire qu’AVEC les Harnésiens et POUR les Harnésiens. Nous engagerons donc, dans les prochaines semaines, des rencontres citoyennes dans les quartiers pour aller à la rencontre des familles. Nous y construirons notre projet afin qu’il devienne celui du plus grand nombre.

Votre équipe est-elle déjà formée ?

JMF : Notre équipe s’agrandit de jour en jour et nous rassemblons autour de nous de plus en plus d’Harnésiens. Nous serons donc en capacité de construire, dans les mois à venir, une liste d’Hommes et de Femmes, compétents et investis, représentative de la diversité harnésienne. Le projet pour Harnes et l’intérêt collectif passeront toujours avant toute ambition personnelle.

Mais qui conduira cette liste ?

JMF : Lors de la dernière assemblée générale, le mardi 11 juin, nous avons procédé au choix démocratique de notre tête de liste. Le nombre important de militants présents à cette assemblée a montré l’intérêt de cette question.

L’assemblée a décidé que ce sera YVAN DRUON qui conduira cette équipe.

A nos yeux, c’est l’Homme le plus apte à mener ce combat, à animer cette campagne et à prendre la suite de la gestion municipale actuelle qui sera lourde d’héritages.

Pourquoi lui ?

JMF : Nous avions établi une liste de qualités indispensables pour cette tête de liste : des valeurs d’humanité incontestées, une combativité sans faille, une expérience et des compétences indéniables, une capacité à rassembler et à mettre en mouvement,…

YVAN DRUON est celui qui correspond au mieux à ces critères. Il porte, pour nous et pour beaucoup d’autres, l’espoir du changement et du retour de l’Humain d’abord !

jmf-yd-fdg

Pour contacter YVAN DRUON

yvan.druon@harnes2014.fr

humain

Soutenez notre action !