AGJ_header_webLa réforme des rythmes scolaires se met en place un peu partout en France, avec beaucoup de réticences et un mouvement de protestation de parents d’élèves qui s’accentue.

L’association « Gilets Jaunes – Contre la réforme des rythmes scolaires » résume parfaitement ce mouvement de protestation. « Cette réforme qui va à l’encontre de l’intérêt des enfants a été mise en œuvre sans la concertation des principaux intéressés, contre l’avis d’une majorité des personnels et de leurs organisations syndicales. Elle a été imposée sans les moyens d’encadrement nécessaires et est scientifiquement injustifiée. […/…] Cette réforme fait apparaître de grandes difficultés, sans parler de son impact sur la vie familiale et professionnelle : cacophonie dans l’organisation avec des animateurs sans formation, qui doivent gérer des groupes comptant jusqu’à 18 enfants — dégradation des conditions d’apprentissage pour des élèves perdus et fatigués — dégradation des conditions de travail pour tous les personnels enseignants et territoriaux — disparition du cadre national de l’Éducation avec le financement par les communes des 3 heures d’activités péri-éducatives (entre autre), etc… »

Voir ici le communiqué intégral de l’association « Gilets Jaunes – Contre la réforme des rythmes scolaires »

Voir également la page Facebook de l’association https://www.facebook.com/CONTRE.LA.REFORME.SCOLAIRE

Philippe Duquesnoy, Maire de Harnes, a annoncé que la mise en œuvre des nouveaux rythmes scolaires se fera à la prochaine rentrée scolaire (septembre 2014) selon une organisation revue qui exploite les possibilités offertes par le décret du 7 mai 2014 du nouveau Ministre de l’éducation nationale Benoît HAMON.

Ainsi donc, à Harnes, l’organisation qui prévoyait des TAP (Temps d’activités périscolaires) en fin de journée est remplacée par une nouvelle organisation où ces TAP seront regroupés en une après-midi (les mardis, jeudis ou vendredis selon les écoles).

TAP-barbussejaures(Barbusse + Jaurès = 457 élèves)

TAP-diderotcuriepasteur(Diderot + Curie + Pasteur = 453 élèves)

TAP-langevinrollandmichelzolafrance(Langevin/Rolland + Michel + Zola + France = 468 élèves)
(Total Harnes = 1378 élèves)

Philippe Duquesnoy informe les familles que les temps d’activités périscolaires seront gratuits pour les familles. Mais c’est oublier de dire que cette organisation aura un coût pour la collectivité !

Certes,  le fonds d’amorçage (50 euros par élève) sera reconduit en 2015-2016 (annonce de Benoît HAMON), mais l’AMF (Association des Maires de France) « a estimé que la mise en place des activités périscolaires dans le cadre de la réforme coûterait en moyenne 150 euros par enfant aux communes », ce qui est bien au-delà de ce propose le fonds d’amorçage… Le compte n’y est pas !

(Coût par enfant 150€ – fonds d’amorçage 50€ ) x 1378 élèves = 137.800 €
(simple calcul estimatif)

Ce seront donc bien les budgets municipaux qui devront supporter les coûts de cette réforme, et, par voie de conséquence, l’ensemble des Harnésiennes et des Harnésiens qui devra contribuer financièrement à sa mise en place !

L’AMF précise par ailleurs : « Outre la préoccupation majeure du financement de la réforme, un certain nombre de maires ont fait remonter les problèmes de recrutement et de qualification des personnels d’encadrement, de taille des locaux, de la spécificité des écoles maternelles, de transports scolaires, avec pour craintes la peur de mal faire et le risque d’accroissement des inégalités territoriales. » (voir ICI)

Voir le document transmis aux familles par les services de la mairie

Soutenez notre action !