L’édition 2018 de la journée internationale des droits des femmes aura, une nouvelle fois, été UN NON-ÉVÈNEMENT À HARNES puisque seul le personnel communal féminin  aura été concerné par une action minimaliste et discriminatoire.

Nous rappelons que cette journée n’est pas “une fête de la femme“ où on offre des fleurs ou des cadeaux, mais bien une journée d’information et de lutte, contre les VIOLENCES subies par les femmes, contre les DISCRIMINATIONS et les INÉGALITÉS endurées dans le monde du travail.

Nous proposons au Maire que cette journée internationale des droits des femmes concerne plus largement TOUTES LES FEMMES HARNÉSIENNES et qu’une action de sensibilisation soit mise en place le 8 mars 2019.

Nous proposons également que des nouvelles rues de notre ville soient baptisées symboliquement de noms de femmes célèbres ou méritantes.

Nos propositions d’éducation citoyenne seront-elles entendues et suivies d’effets ?

 

 

Soutenez notre action !