Le 8 MARS — JOURNÉE INTERNATIONALE DES DROITS DES FEMMES — n’est pas « la fête des femmes », une espèce de fête des mères ou de Saint-Valentin-BIS où l’on dit « bonne fête » aux femmes de son entourage, avec une rose misérabiliste et les bisous de l’homme réaffirmant ainsi sa condescendance…

N’en déplaise à celles et ceux qui estiment que « les femmes méritent bien une fois par an d’avoir un p’tit cadeau », LE 8 MARS EST UNE JOURNÉE D’INFORMATION ET DE LUTTE CONTRE LES VIOLENCES, CONTRE LES DISCRIMINATIONS et les INÉGALITÉS, subies par les femmes dans le cadre familial, dans le monde du travail et dans notre Société.

Nous avions proposé une manifestation d’ampleur et que des nouvelles rues de notre ville soient baptisées symboliquement de noms de femmes célèbres ou méritantes. Visiblement nos propositions d’éducation citoyenne n’ont pas été suivies d’effets. VISIBLEMENT LE 8 MARS RESTE UN NON-ÉVÈNEMENT À HARNES !

ENSEMBLE, CONSTRUISONS LE CHANGEMENT !

Soutenez notre action ! Partagez !