La part communale de l’imposition locale présente une stabilité des taux qui n’empêchera pas une augmentation importante de la taxe d’habitation et de la taxe foncière.

Alors qu’à Harnes, les élus majoritaires ont décidé un maintien des taux, ces mêmes élus — Philippe DUQUESNOY en tête — ont voté leur forte augmentation à la CALL. Quelle cohérence y a-t-il à ne pas augmenter la fiscalité locale dans la commune et à entériner, à la CALL, des hausses d’imposition qui dépassent l’entendement ? La nécessité de prendre en compte la situation des familles et leurs besoins deviendrait-elle moins importante parce que l’on change d’échelon ?

Le groupe communiste et républicain s’est fortement opposé à ces hausses. Malgré des manifestations à répétition, des pétitions et la présentation d’un budget alternatif mettant en place des réductions des dépenses, rien n’y a fait ! Les habitants paieront !

Détails sur www.lhumaindabord-harnes.fr et Facebook harnes.humaindabord

L’expression des élus du groupe « Pour Harnes, l’Humain d’Abord ! » publiée dans LA GAZETTE HARNESIENNE (magazine d’information de la ville de Harnes) est limitée à 970 caractères (espaces compris) par décision de Philippe Duquesnoy et des élus majoritaires, lesquels, dans un élan de mansuétude, avec un grand respect des groupes minoritaires et d’une « soi-disant » démocratie locale, leur attribuent un espace proportionnel à leur nombre d’élus.

Soutenez notre action !