Avec 46% des votants (2631 voix), les Harnésiens ont choisi de poursuivre dans la voie proposée par P. DUQUESNOY. Ce choix démocratique indiscutable engage cependant la ville dans une direction qui laisse craindre des dérives budgétaires qui ne devraient pas rester sans conséquences.

Même si, pour 2014, les taux de l’imposition locale sont maintenus, les premiers signaux commencent à clignoter. Le dernier conseil municipal aura, en particulier, révélé l’augmentation importante de la dette par habitant et l’explosion des charges de personnel, survenues en 2013 par rapport à 2012.

Sans être dans une démarche d’opposition systématique, mais en veillant à la défense de l’intérêt des Harnésiennes et des Harnésiens, les élus du groupe « Pour Harnes, l’Humain d’abord ! » resteront particulièrement vigilants sur la gestion des dossiers qu’ils espèrent claire, transparente et sans favoritisme partisan. Vous pouvez compter sur eux !

Retrouvez-les sur www.harnes2014.fr

 

L’expression des élus du groupe « Pour Harnes, l’Humain d’Abord ! » publiée dans LA GAZETTE HARNESIENNE (magazine d’information de la ville de Harnes) est limitée à 970 caractères (espaces compris) par décision de Philippe Duquesnoy et des élus majoritaires, lesquels, dans un élan de mansuétude, avec un grand respect des groupes minoritaires et d’une soi-disant démocratie locale, leur attribuent un espace proportionnel à leur nombre d’élus.

Soutenez notre action !