Dans un passé récent, le maire et son adjoint aux finances nous avaient gratifiés de quelques perles budgétaires qui n’avaient pas échappé aux élus communistes. Il n’aura pas fallu attendre bien longtemps pour que les gaffes recommencent.

En plus d’avoir donné des chiffres fantaisistes sur la dette communale au conseil du 11 avril, laissant craindre le pire pour les impôts des Harnésiens, le duo s’est à nouveau pris les pieds dans le tapis en calculant de travers les indemnités de fonction du maire, des 6 adjoints et des 12 conseillers délégués, et cela pour la 3ème fois consécutive ! Voici de quoi confirmer le manque de sérieux dans la gestion de la ville que nous avions révélé durant la campagne des municipales.

Au conseil du 16 juin, le maire a affirmé que ces élus reverseraient 30% de leurs indemnités au CCAS. Tout cela reste bien sûr à vérifier et nous nous chargerons d’informer la population de la concrétisation de ces dons et de leurs montants réels.

 

L’expression des élus du groupe « Pour Harnes, l’Humain d’Abord ! » publiée dans LA GAZETTE HARNESIENNE (magazine d’information de la ville de Harnes) est limitée à 970 caractères (espaces compris) par décision de Philippe Duquesnoy et des élus majoritaires, lesquels, dans un élan de mansuétude, avec un grand respect des groupes minoritaires et d’une soi-disant démocratie locale, leur attribuent un espace proportionnel à leur nombre d’élus.

Soutenez notre action !