Depuis le 14 mars, seules 27 communes sur les 890 que compte le Pas-de-Calais sont habilitées à délivrer les cartes nationales d’identité qui constituent la base des papiers règlementaires et des droits civiques des citoyens.

Harnes a la chance de faire partie de celles-ci. Mais que feront les habitants des autres communes ? Après avoir pré-rempli un dossier par internet (à condition de pouvoir le faire), ils devront se déplacer une première fois après avoir pris rendez-vous pour les empreintes, puis une seconde fois après avoir repris rendez-vous pour récupérer la carte d’identité (ou le passeport). Bravo la réorganisation de L’État !

Et tant pis si la mobilité n’est pas la même pour tous ! Imaginez la galère pour ceux qui n’ont pas de voiture ! Est-ce cela le progrès ? Il s’agit bien là d’une réduction honteuse des services publics et d’une scandaleuse rupture d’égalité, et donc de droits pour les habitants de notre département.

 

Soutenez notre action !