Ce vendredi 4 avril 2014, à 19H00, dans la salle Léon Kraska, s’est déroulé le premier conseil municipal de la nouvelle mandature de Philippe DUQUESNOY. Il s’agissait de procéder à l’élection du Maire, des adjoints et à l’installation du nouveau conseil municipal. Il s’agissait également d’attribuer au Maire un certain nombre de délégations.

De nombreux Harnésiens s’étaient déplacés pour ce premier conseil municipal. Un groupe important a apporté un chaleureux soutien aux élus du groupe « Pour Harnes, L’Humain d’Abord ! »

1. Élection du Maire : Trois candidats ont postulé (Philippe DUQUESNOY, Jean-Marie FONTAINE, Anthony GARENAUX).

Sans surprise, Philippe DUQUESNOY a élu avec 25 voix, Jean-Marie FONTAINE ayant quant à lui récolté  5 voix et Anthony GARENAUX 3 voix.

2. Détermination du nombre d’adjoints : Le Maire nouvellement élu a proposé de fixer le nombre d’adjoints à 6 sur un maximum de 9 possibles.

POUR : 28 voix (25 voix de la Majorité + 3 voix du FN)
ABSTENTION : 5 abstentions du groupe « Pour Harnes, L’Humain d’Abord ! »

3. Élection des Adjoints : une seule liste était en course

  • Lydie WARCHALOWSKI
  • Dominique MOREL
  • Annick WITKOWSKI
  • Jean-François KALETA
  • Monique MULLEM
  • Jean-Pierre HAINAUT

POUR : 25 voix
BULLETINS AVEC DES NOMS BARRES : 5
BULLETINS BLANCS : 3

Étonnamment, les délégations des adjoints n’ont pas été proclamées… Qui fait quoi ? Même si on se doute un peu des attributions qui seront confiées à certaines personnes, pour d’autres la question reste posée et devrait trouver réponse  prochainement.

4. Délégation d’attributions du Conseil Municipal au Maire :

Jean-Marie FONTAINE est intervenu pour donner la position du groupe « Pour Harnes, L’Humain d’Abord ! ».

  • Rappelant l’absence de communication sur le coût réel des projets d’investissement (salle de sport régionale, médiathèque…) pour lesquels Philippe DUQUESNOY a toujours répondu « Vous le saurez en temps utiles ! » ,
  • considérant que les limites maximales attribuées à Philippe DUQUESNOY pour la réalisation  des emprunts et des lignes de trésorerie fixées à 2 millions d’euros étaient beaucoup trop élevées
  • considérant que de tels montants nécessitaient une délibération du conseil municipal,
  • considérant qu’il ne fallait pas donner un blanc-seing à Philippe DUQUESNOY sur de telles sommes,

les 5 élus du groupe « Pour Harnes, L’Humain d’Abord ! » ont voté CONTRE cette délégation d’attributions.

POUR : 25 voix de la Majorité municipale
CONTRE : 8 voix (dont les 5 voix du groupe « Pour Harnes, L’Humain d’Abord ! »)

 

 voir l’article paru dans la Voix du Nord du dimanche 6 avril 2014

 

 

Soutenez notre action !