Le scandale du non-paiement des pensions des nouveaux retraités n’a que trop duré. Cette situation à la CARSAT Nord-Picardie est provoquée par la politique d’austérité et de réduction des dépenses publiques déclinée dans le pacte dit de « responsabilité » et dans la Convention d’Objectif de Gestion qui, cette année encore, prévoit une réduction de 15% du budget de la CARSAT.

De nombreux retraités, à Harnes et dans les communes voisines, sont concernés par cette situation inadmissible qui les oblige à avoir recours à la solidarité familiale, aux associations caritatives ou aux aides d’urgence. Cette situation n’a que trop duré.

Dans ce cadre, les élus du groupe communiste et républicain « Pour Harnes, l’Humain d’abord ! » ont proposé que la motion CARSAT Retraités sans pension (voir la motion proposée et refusée par Philippe DUQUESNOY) soit soumise au vote lors du conseil municipal du 27 mai 2015 et qu’elle soit ensuite transmise dans les délais les plus brefs à Madame Marisol TOURAINE, Ministre des Affaires sociales.

Comportement incompréhensible et questionnant de Philippe DUQUESNOY qui a tout simplement refusé de mettre cette motion au vote lors du conseil municipal 27 mai 2015. Comportement d’autant plus incompréhensible et questionnant qu’il avait voté, tout comme les deux conseillers communautaires socialistes harnésiens (Jeanne Houziaux et Jean-Luc Dauchy) cette même motion lors du conseil communautaire qui s’était tenu le 13 avril 2015…

Pourtant, nous avions parfaitement respecté le règlement du conseil municipal qui nous impose de déposer toute motion au moins 3 jours avant le conseil municipal puisque nous l’avions déposée 2 MOIS AVANT (voir le courrier de dépôt de cette motion)

Cette décision autoritaire — encore une ! — en aura certainement surpris plus d’un dans son propre groupe…

Les retraitables et retraités sans pension harnésiens sauront apprécier à leur juste valeur les prises de position de notre Maire.motion-CARSAT2

 

Soutenez notre action !