Luneville-parkingLCRLors du dernier conseil municipal du lundi 31 août 2015, le Maire, Philippe DUQUESNOY, proposait à l’assemblée municipale de voter une délibération afin de demander le financement de gilets pare-balles pour la POLICE MUNICIPALE.

Nous avons saisi l’occasion pour transmettre au Maire et à l’assemblée municipale le sentiment des Harnésiennes et des Harnésiens sur les problèmes d’insécurité actuellement vécus dans la commune.

Voici le texte de notre intervention :

Monsieur le Maire, vous nous proposez de solliciter un financement pour l’acquisition de trois gilets pare-balles pour le personnel de la Police Municipale.

Bien que cet équipement ne soit pas forcément utile pour assurer la sortie des écoles, une présence sur le marché hebdomadaire majoritairement fréquenté par nos aînés, la circulation lors des commémorations ou les manifestations officielles fréquentées par des citoyens engagés dans la vie publique ou démocratique,… la vie d’un agent est au-dessus de toutes ses considérations.

Nous avons en tête, toutes et tous, le souvenir des attentats du mois de janvier 2015 au cours desquels 17 personnes ont perdu la vie, dont une policière municipale à MONTROUGE dans les Hauts-de-Seine.

Pour ces raisons, nous voterons POUR cette demande de financement nécessaire à l’acquisition de trois gilets pare-balles.

*******************

Permettez-nous de nous saisir de l’occasion pour évoquer LA SITUATION SUR NOTRE VILLE.

Vous n’ignorez pas que notre ville connaît, depuis quelques mois, une recrudescence d’actes de délinquance, de dégradations volontaires, d’attaques aux biens personnels, de violence, d’incivilité,….

Ces dernières semaines, nous ne comptons plus ces actes qui restent, pour la plupart, SANS SUITE mais qui génèrent des CONSÉQUENCES IMPORTANTES pour les victimes. Nombreux sont les Harnésiennes et Harnésiens qui nous font part au moins de leur PROFONDE EXASPÉRATION, voire de leur RAS-LE-BOL, doublé d’un SENTIMENT D’ABANDON.

Pour notre part, nous comprenons l’exaspération des victimes. Nous leur conseillons de systématiquement DÉPOSER UNE PLAINTE auprès des services de police, tout au moins pour que les statistiques reflètent la situation réelle de notre commune.

Monsieur le Maire, nous vous demandons d’agir auprès des POUVOIRS PUBLICS afin d’assurer une présence plus importante de la POLICE NATIONALE, dans le but d’endiguer le flot de délinquance.

Monsieur le Maire, comme la RÉPRESSION ne suffit pas et que nous croyons en l’Éducation, nous vous demandons de développer les ACTIONS DE PRÉVENTION ET DE SENSIBILISATION sur le territoire de la commune, en direction des jeunes et de leurs familles.

Pour en terminer, pouvez-vous nous informer de l’état d’avancement du schéma départemental d’accueil des gens du voyage ? Des situations telles que celles que nous vivons régulièrement sur Mimoun, sur la Coulée verte, sur Florimond, sont réellement problématiques. Il est plus qu’urgent de mettre en place les structures d’accueil prévues par la Loi, en particulier celles en lien avec les grands rassemblements.

Soutenez notre action !