logo-hfEn juillet dernier, le président du groupe communiste à la CALL a adressé au président de la Région Hauts de France, Monsieur Xavier BERTRAND, un courrier dénonçant la baisse significative des subventions accordées aux associations gestionnaires du FPH (Fonds de participation des habitants) :

« Monsieur le Président,

C’est avec amertume que nous avons pris connaissance des montants de subvention octroyés aux associations gestionnaires du Fonds de participation des habitants pour l’année 2016.

Ce dispositif permet, depuis des années, d’encourager l’implication des bénévoles, associatifs ou non, qui, par leur engagement constant et leur créativité, permettent de maintenir et renforcer le lien social sur nos territoires.

Leur action s’avère d’autant plus essentielle qu’elle s’exerce sur des territoires cumulant des difficultés économiques, sociales, culturelles et sanitaires. Si la baisse des financements qui leur sont accordés est susceptible de remettre en cause leur fonctionnement, voire leur existence, elle exprime également une dévalorisation du travail accompli au service du dynamisme de nos communes et donc, de notre région.

Nous sommes d’autant plus conscients des difficultés financières auxquelles peut être confronté le Conseil régional que nos communes doivent, elles aussi, faire face aux conséquences d’une politique d’austérité qui réduit considérablement leurs moyens d’actions.

Afin de ne pas faire supporter cette situation par nos populations, les communes qui composent notre groupe ont eu à opérer des arbitrages parfois douloureux dans les opérations qu’elles souhaitaient mettre en œuvre. Ceci étant, et parce que nous savons l’importance des associations locales, nous avons décidé de maintenir nos efforts en leur direction.

Les coupes claires que vous avez décidé d’appliquer concernant le FPH nous paraissent dès lors d’autant plus injustes qu’elles consistent à transférer une charge supplémentaire vers nos communes qui n’ont d’autre alternative que de compenser cette baisse ou d’abandonner leurs associations locales à un avenir plus qu’incertain.

Si le développement économique, le transport, l’aménagement du territoire méritent indéniablement une attention soutenue parce qu’ils préparent l’avenir, le quotidien de nos populations, et tout ce qui permet de l’améliorer, ne saurait pour autant être négligé.

Parce qu’elles véhiculent les valeurs de la République et qu’elles constituent une véritable école de la citoyenneté, les associations sont l’un des symboles de la démocratie.

Nous avions cru comprendre, lors de votre dernière campagne municipale, que vous étiez attaché à la démocratie participative, c’est pourquoi nous vous demandons instamment de revenir sur cette baisse de subvention attribuée aux Fonds de participation des habitants qu’il est plus que jamais crucial de préserver.

Espérant pouvoir compter sur votre compréhension, je vous prie d’agréer, Monsieur le Président, l’expression de mes meilleurs sentiments. »

voir la copie du courrier transmis au Président de région

cour-psdt-region-fph-juillet-2016

 

Soutenez notre action !